U.N.C.L
veuillez changer vos mots de passe
régulièrement pour votre sécurité
ainsi que pour la sécurité de ce forum
Le blog de la CATAC
 
Le Blog de la CATAC
 
Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de U.N.C.L sur votre site de social bookmarking

Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Galerie



Réflexion sur le prix des appâts, et l'utilisation de produits simples

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réflexion sur le prix des appâts, et l'utilisation de produits simples

Message  Christophe Courtois le Sam 7 Juil - 17:45

Réflexion sur le prix des appâts, et l'utilisation de produits simples
.par Christophe Babec, jeudi 19 avril 2012, 20:32 ·. Alternatives d'utilisations d'appâts.


Le prix à payer.


Les appâts doivent-ils couter cher pour être de bonne qualité ? C'est une question qui me vient souvent à l'esprit, lorsque je vois les prix moyen d'un kilo de bouillette, entre 9 et 14 euro tout de même.

La première réponse pour moi, est non, et je me dis que je n'ai peut-être pas tort.

Je ne sais plus qui à dit" La première impression est toujours la bonne, surtout lorsqu'elle est mauvaise" et en ce qui concerne le prix de certains appâts spécifiques, ma première impression est que bien souvent, c'est trop cher pour ce que c'est.

Les fabriquant m’objecteront, qu'entre le prix des farines rares, ou spécifiques, et la main d’œuvre, ce tarif est justifié, et alors ! Cela devrait s'arrêter là? On devrait prendre cette affirmation pour "argent comptant" ?


Non, bien sûr, car du point de vue du pêcheur moyen que je suis, mettre entre 9 et 14 euro du kilo, dans des appâts pour pêcher la carpe, je trouve cela un peu exagéré, et sans chercher les appâts de n'importe quel facture( si j'ose dire) il y a moyen de faire ses « propres » ( j'ose encore) bouillettes, pour beaucoup moins cher.


Le prix d'un appât, quel qu'il soit, n'augure pas de la quantité, ou du poids des poissons attrapés, contrairement à ce que beaucoup de publicité, ou parfois d'articles laissent supposer.


Certes, le choix des appâts est important, mais parfois, un simple grain de lupin, réussiras bien mieux qu'une bouillette hors de prix, pleine de produits plus ou moins complexes, et appréhender la pêche avec la vision( l'envie) d'utiliser des appâts ne dépassant pas une certaine sommes au kilo, est loin d'être un handicap, mais ramène vers une plus juste vision des choses, en nous forçant à polariser notre approche sur d'autres paramètres bien plus importants, tels que, la manière d'amorcer, (massif, rappel) et le choix du poste, le nombre de lignes utilisées par exemple.

D'ailleurs, pour en revenir au prix, parfois un amorçage massif, 5 kilo par jour,(voire plus) avec des produits simples, est plus performants, qu'un amorçage de quelques billes, aussi, chères soient-elles, et dans ce cas, avec des produits autour de 12 euro du kilo, l'amorçage massif, devient impossible, à moins d'avoir une fortune conséquente.


Pas trop onéreux quant même.


Comment faire alors pour effectuer un amorçage massif, avec des produits peu onéreux, le choix est large, contrairement à ce que l'on peut penser, je m'en vais vous en citer quelques uns.


Les graines en premier lieux entrent en action, le maïs, le lupin, le blé, peuvent permettre de faire des amorçages massifs, c'est à dire minimum 5 à 6 kg par jours, pour le maximum, cela peut aller jusqu'à plusieurs dizaines de kilo journalier.


Si en plus, vous pouvez acheter directement vos graines soit en coopérative agricole, soit directement chez un agriculteur, les prix sont plus attractifs. ( 15 eu les 100kg de fèveroles l’an dernier, par ex)

Pour la préparation des bouillettes il existe également quelques alternatives, en premier lieu, pourquoi faire des bouilletes biens rondes?


Pour pouvoir les lancer loin, que cela soit à la fronde, ou au cobra, ni plus, ni moins.


Lorsque je dis loin, c'est à une distance supérieure à 50/60 m, limite à laquelle, on amorce encore bien avec une fronde, et 80 m, pour ce qui est de l'utilisation du cobra, car au delà, cela devient délicat.


Pour des distances inférieures, ou même supérieures à celles que j'ai cité, à condition d'avoir un bateau, que les bouillettes soient rondes ou non, cela importe peu, parfois même, si elles ne sont pas rondes, cela peut être un avantage.


Dans ce cas, point besoin de pistolet à bouillette, ou de table à rouler,( parfois plusieurs tables selon les diamètres voulus)

Un simple plan de travail, un rouleau à pâtisserie, et une lame fine, métallique, permet de faire des bouillettes carrées, et tout cela en un temps record.


Matériel de roulage minimaliste.

En ce qui me concerne, j'ai deux manières de faire, la première, avec des tasseaux ayant la hauteur voulu, 20/25/30 mm me servant des guides, pour étalonner l'épaisseur de mes cubes.


Une fois mon mix étalé, je coupe des bandes dans le sens de la longueur, puis des cubes dans le sens de la largeur, puis je décolle, le tout à l'aide d'une lame fine.


Soit, j'opère, à main levée, (ma méthode préférée) j'étale mon mix au rouleau, avec une épaisseur approximative, puis je coupe des bandes dans le sens de la longueur, et fini par des cubes, cela donne des dés de différentes épaisseurs, ce qui n'est pas plus mal, dans la mesure, ou en action de pêche, je trouve toujours un cube qui s'adapte parfaitement sur le cheveu.


Une alternative, donc, qui S...T en premier lieu, les débutants, surtout, ceux qui manquent de moyens, puisque là, pas besoin de pistolet à bouillettes, ni de table, mais d'un peu d'ustensiles de cuisines, mais aussi, les plus aguerris, qui veulent utiliser une alternative au billes rondes.


Découpe de cube


Tout cela, indépendamment, du fait, que le rendement horaire avec des cubes, n'a rien a envier au rendement des bouillettes, avec l’utilisation d’un pistolet, et d’une table à rouler, et surtout, que cette méthode, permet l'utilisation d'un mix, dont la texture, ne passerait pas dans un pistolet à bouillette, ni dans une machine plus perfectionnée, ce qui permet de ne pas être prisonnier d'une texture adapté à une machine, mais de pouvoir travailler différentes textures de bouillettes.


Autre avantage, et non des moindre, sous la forme d'une blague, les bouillettes carrées, sont destinées aux fortes pentes, je ne suis pas loin de penser que la blague, n'est pas loin de rejoindre la réalité.


Alternatives "bouillettes, mix, amorce, le même produit"

Ensuite, d'autres produits destinés à l'alimentation animale, peuvent nous être utiles, la nourriture à poussin premier âge, autour de 15 euro, le sac de 25 kg


En premier, elle permet de faire une amorce, toute simple, mais bel et bien efficace, on peut, lui adjoindre, 20 à 30 % de pain broyé (tamisé ou non) fait avec des restes de pains rassis, cela ramène à un prix très abordable le kilo d'amorce, et permet si besoin est, d'en mettre de façon conséquente, lui adjoindre un peu de terre ne nuit en rien, et permet d'avoir des boules d'amorce qui tiennent le fond, surtout en rivière..

La nourriture à poussin 1er âge, permet également la fabrication de bouillette, en servant soit directement de mix, soit de base pour celui-ci, et à 15 eu, les 25 kg, je ne pense pas que l'on puisse trouver mieux, d'autant plus que rien n'empêche d'utiliser ce qui S...T de mix, en amorce d'accompagnement, et qui peut se vanter, d'utiliser son mix, en guise d'amorce. ?

Le seul impératif, seras de faire un essai, car d'une marque à une autre, la texture de la farine, n'est pas la même, et certaines marques, ont un produit mieux adapté pour faire des bouillettes.

Viennent également les farines pour la nourriture des cochons, qui peuvent avoir la même fonction que la nourriture à poussin.


La nourriture pour lapin, (base de colza) se présente sous forme de pellets, elle peut être utilisée en amorçage sans aucuns soucis,

Le lait pour veau, utilisé par nos agriculteurs est apte pours l'élaboration des mix, pour un prix bien meilleurs que les produits dits « spécifiques » vendu par les sociétés spécialisées dans les amorces et appâts en tous genres

Comme on le voit, il y a des produits très abordables, qui permettent de faire des appâts spécifiques, sans débourser des sommes importantes, avec parfois une palette d'utilisation plus large, et comme on ne manqueras pas d'essayer de me faire comprendre, que les produits dits « spécifiques » sont plus performants, je me demande, logiquement, s'il n'est pas plus gratifiant pour le pêcheur que je suis, d'arriver à faire autant, ( parfois plus) de poissons, avec des produits moins onéreux, donc forcément moins performant.


Un jeu de dés

Voilà, une vision très personnelles du choix des produits et de la fabrication des bouillettes, puisse t'elle vous aider


Pour escher des cubes, ma préférence va non pas d'une face à l'autre, mais d'un angle à l'autre dans la diagonnale.

.
avatar
Christophe Courtois
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Messages : 4347
Points : 8402
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 43
Localisation : Loire Atlantique

http://www.carpouest.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum