U.N.C.L
veuillez changer vos mots de passe
régulièrement pour votre sécurité
ainsi que pour la sécurité de ce forum
Le blog de la CATAC
 
Le Blog de la CATAC
 
Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de U.N.C.L sur votre site de social bookmarking

Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Galerie



Point de vue sur le plomb coulissant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Point de vue sur le plomb coulissant

Message  Christophe Courtois le Sam 7 Juil - 18:07

Point de vue sur le plomb coulissant
.par Christophe Babec, samedi 17 décembre 2011, 22:22 ·.Plombs fixes



Dans les « anciens » articles sur la pêche de la carpe des année 70/80, lorsque que cette pêche était pratiquée avec des hameçons triples, le plomb coulissants avec butée placée à 15/20 cm derrière était préconisé, pour créer une inertie, qui permettait d’ancrer l’hameçon dans les chairs buccales du poisson, mais après l’arrivée du montage au cheveu, et plus précisément dans les années 90, de nombreux auteurs, au travers de revues spécialisées, préconisaient un nouveau type de montage révolutionnaire, un montage avec plomb fixe, sensé créer une inertie immédiate, appelé auto-ferrage.

Même si ce type de montage fonctionne, et est semble t-il utilisé par la majorité des pêcheurs, je ne suis pas sur qu’il soit le mieux adapté à notre pêche, ceci pour plusieurs raisons, je ne dit pas que j’ai raison, mais je peux au moins argumenter ce qui les motives.





Tests



Certains tests effectués sur la terre ferme, m’ont permis de déterminer qu’un plomb coulissant rendait les touches plus facilement détectables.

Après avoir fait deux montages , un avec plomb fixe, l’autre avec plomb coulissant, j’ai positionné les deux cannes sur leurs supports, côte à côte, puis, j’ai déroulé une 30 aine de mètres de fil, bannière détendue, il y avait un léger vent latéral, sensé imiter l’effet du courant d’une rivière sur la bannière, j’ai allumé les détecteurs, et placé les swingueur au point d’équilibre, très peu chargé en poids, puis je suis allé tirer les lignes par les hameçons, et là, le détecteur du montage coulissant à sonné(donc détecté) au bout de 5 cm à peine de traction tandis que le plomb fixe a sonné bien plus tard, soit après une traction d’environ 10 à 15 cm, bien que peu probant, il y a une très légère différence, toutefois, l’effet élastique du montage coulissant, dont je parlerais ultérieurement, est déjà bien visible.

Ceci pour trente mètres de fil déroulés, on est loin des 60/70mètres





Du nouveau ?



Je ne suis pas le seul à avoir fait ce genre de test, d’autres avant moi l’ont déjà fait, donc à priori, rien de nouveau, sauf un détail, qui n’a, semble t-il, jamais été évoqué, c’est l’effet du courant sur la bannière, et le fait que la ligne coulisse dans les deux sens.





Point de vue



En rivière, lorsque l’on lance la ligne, le poids du plomb entraine le montage au fond de l’eau, le plomb touchant le fond en premier, ensuite le bas de ligne s’étale dans le sens du courant, la force de celui-ci l’entrainant, il tombe donc aligné de l’amont vers l’aval, ensuite la bannière est détendue, et fait donc un arc de cercle.

Dans le cas d’un plomb fixe, on peut déplacer légèrement le plomb sans rien détecter, mais dans le cas d’un plomb coulissant, si un poisson tire sur l’appât, ce n’est pas le plomb qui va bouger en premier, comme avec un montage avec plomb fixe, mais toute la ligne, et le courant appuyant sur la bannière, va garder le contact, puisque le fil peut coulisser dans les deux sens.

Lors de l’engammage et peut-être en cas de « recrachement » de l’appât, le fait que le courant appuie sur la bannière, aide à provoquer un pré piquage, un peu comme le ferait le montage élastique*, et gênera, grâce à l’effet coulissant (dans les deux sens), un poisson voulant se débarrasser de l’hameçon grâce à des contractions buccale.

Dans le cas d’un « recrachement »sans piquage du poisson, s’il y à eu traction de la ligne, le bas de ligne coulisse en retour, jusqu’au point de contact avec le plomb.(constaté en vidéo)

Ce phénomène coulissant dans les deux sens, grâce à la pression du courant sur la bannière, est reproduit,(dans une moindre mesure ) en plan d’eau, car quoi que l’on en pense, en eau close, le vent crée un courant, qui est plus ou moins fort, en fonction de la taille du plan d’eau, de l’orientation et de la force du vent.

*Inventé par Dominique Audigué



Autre avantage du coulissant



L’un des autres avantages d’un plomb coulissant, concerne la pêche dans la vase.

Là encore, je m’appui sur des tests, si un montage avec plomb fixe, s’envase, le plomb crée une inertie direct, et une résistance, qui, surtout en plan d’eau, peu éveiller la méfiance de certains poissons, voir les empêcher de se faire prendre.

Or, un montage coulissant, n’offre aucune résistance dans la vase, le fil, coulisse librement, jusqu’à la butée, placée à derrière le plomb, s’il y en a une.



Observations



Lors de mes tests entre montages coulissants et montages fixes, certains effets se sont produits.

Avec montages plomb fixes, j’ai eu des tirées sans suites, assez nettes, parfois sur des plombs de 120 gr, cela ne pouvait être que des poissons, car même un plomb de 75/80 gr tenait en place.

Ce phénomène, je ne l’ai jamais observé sur mes montages coulissants





Et Paradoxe



D’après certains auteurs, les montages coulissants sont si performants, qu’ils ne les utilisent que sur des poissons « éduqués »

Je me pose la question suivantes, pourquoi s’ils sont si performants, ne les utiliser que sur des poissons « éduqué » ?

Il me semble logique qu’un montage plus performant, pour des poissons « éduqués », soit également plus performant sur des poissons « non éduqués », et bizarre de ne pas les utiliser dans un cas comme dans l’autre, une mode sans doute, ou un brin de snobisme .





Précisions.



Depuis ce texte, je me suis rendu compte de quelques paramètres qui influent sur la suite des touches, à savoir le poids des plombs.

Bien des auteurs préconisent l’utilisation de plombs assez lourds 150/200gr, voire plus, ceci afin d’avoir un « auto ferrage » parfait, mais est-ce vraiment utile ?

Je n’en sais rien, mais avec mon esprit « simple » je part du principe qu’un plomb, S...T en premier lieu, à maintenir ma ligne en place, (je pêche en rivière) et je n’utilise que ce qui est nécessaire à son maintien, ni plus,(ou à peine) et surtout ni moins, sous peine de voir ma ligne dériver.

Or il m’est apparu, lors de pêche en rivière, qu’un plomb juste assez lourd, permet d’éviter bien souvent de raccrocher le fonds.

Partant du principe logique, que, (indépendamment de sa forme) moins un plomb sera lourd, plus vite il décollera du fond, que cela soit en ramenant la ligne, ou surtout lors d’un départ, (grace à la buté, placée derrière le plomb, ceci créant une inertie) il est donc normal, si l’on veut limiter les risques d’accrocs de réduire au strict nécessaire au maintient de la ligne, le poids du plomb que l’on utilisera.

Certes, on peut objecter qu’en rivière, un plomb de 150 gr, s’il est nécessaire, risque plus d’accrocher qu’un plomb de 80g, ce à quoi, je rétorquerais, que si 150 sont nécessaires, c’est que le courant est plus fort, que pour l’emploie d’un plomb de 80gr, (Lapalisse n’aurait pas dit mieux), le paramètre variable est donc le courant de la rivière, or, ce courant appuieras plus fort sur la bannière, et le plomb de 150 gr auras tout autant de facilité à décoller du fond qu’un plomb de 80 gr, avec un courant moins fort, la nature est bien faite, qu’elle équilibre les forces naturellement

Pourquoi utiliser donc un plomb plus lourd qu’il ne faut au maintient de la ligne, puisqu’en mettant le strict nécessaire, cela suffit ?

Indépendamment du fait que combattre un poisson avec un plomb lourd (trop ?) comme ceux préconisés par certains atténue les sensations, et augmente probablement les risques de décroches.

Cdlt



.
avatar
Christophe Courtois
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Messages : 4347
Points : 8284
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 43
Localisation : Loire Atlantique

http://www.carpouest.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Point de vue sur le plomb coulissant

Message  lecarpiste44 le Sam 7 Juil - 19:10

Bonsoir
Sujet très intéressant qui laisse à méditer sur des pêches futures. scratch
Merci Christophe Laughing
avatar
lecarpiste44
DEBUTANT
DEBUTANT

Messages : 54
Points : 1915
Date d'inscription : 30/06/2012
Age : 54
Localisation : SAINT GEREON 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Point de vue sur le plomb coulissant

Message  Invité le Ven 27 Juil - 0:09

Bonsoir,
Pour ajouter au principe du mouvement dans les deux sens, et au fait que la ligne garde une certaine tension, voici une vidéo de Jérôme Moisand, on y voit à 6.5mn, le montage revenir en position, grace à l'appui du courant sur la banière.
Cdlt

http://www.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DakGATEdmGv8&h=VAQEANHP0AQGlRvsvCft-nN4neZcqfZ1CfePrrOzaKgjZ8Q

J'allais oublier, Jérôme Moisand est l'un des pionnier, pour ne pas dire LE pionnier des prises de vues subaquatique des montages en action de pêche, il a fait de nombreuses vidéo sur le sujet.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Point de vue sur le plomb coulissant

Message  lecarpiste44 le Sam 28 Juil - 16:46

Merci pour ce lien , très instructif à la façon des"UNDERWATER" de KORDA. Laughing
avatar
lecarpiste44
DEBUTANT
DEBUTANT

Messages : 54
Points : 1915
Date d'inscription : 30/06/2012
Age : 54
Localisation : SAINT GEREON 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Point de vue sur le plomb coulissant

Message  Invité le Dim 29 Juil - 11:42

lecarpiste44 a écrit:Merci pour ce lien , très instructif à la façon des"UNDERWATER" de KORDA. Laughing

C'est plutôt le contraire, c'est Korda qui fait à la façon Moisand, puisque c'est Jérôme Moisand qui fût probablement le pionnier des prises de vues subaquatiques avec montages visibles. Very Happy
Rendons à César ce qui est à ........
Cdlt

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Point de vue sur le plomb coulissant

Message  lecarpiste44 le Dim 29 Juil - 13:43

Je suis bien d'accord avec toi , et si tu relis bien mon topic , je ne fais que comparer les deux.
Laughing Laughing Embarassed Embarassed
avatar
lecarpiste44
DEBUTANT
DEBUTANT

Messages : 54
Points : 1915
Date d'inscription : 30/06/2012
Age : 54
Localisation : SAINT GEREON 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Point de vue sur le plomb coulissant

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum