U.N.C.L
veuillez changer vos mots de passe
régulièrement pour votre sécurité
ainsi que pour la sécurité de ce forum
Le blog de la CATAC
 
Le Blog de la CATAC
 
Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de U.N.C.L sur votre site de social bookmarking

Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Galerie



AAPPMA de côte d'Or (21) : Les comportements à adopter...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

AAPPMA de côte d'Or (21) : Les comportements à adopter...

Message  Invité le Ven 13 Jan - 18:55

Notre image de pêcheur et de protecteur du milieu aquatique est altérée par la désinvolture de quelques-uns, qui laissent traîner leurs détritus sur les berges de nos rivières et canaux.


Faisons un effort et emportons nos déchets pour laisser les lieux de pêche propres en partant !
Le droit de passage pour les pêcheurs ne concerne que les eaux du domaine public de l’Etat. En ce qui concerne les propriétés privées, il est important que les pêcheurs les respectent pour continuer à circuler librement le long de la majeure partie des cours d’eau du département. Fermez les barrières après votre passage, respectez les clôtures et les récoltes, garez vos véhicules de telle sorte qu’ils ne gênent pas le passage, suivez les sentiers au bord de l’eau et ne jetez jamais d’objets qui pourraient blesser des personnes ou des animaux. Ne pénétrer pas dans les prés avec les véhicules et ne traverser pas les prés non fauchés. Soyez toujours courtois et aimable vis-à-vis des riverains. Le droit de pêche qu’ils vous accordent est étroitement lié à votre comportement. N’oubliez pas que les abus mènent aux restrictions… Un pêcheur, à lui seul, peut faire perdre à une association des kilomètres de rivière !


Le décret du 06.02.1932 interdit le stationnement et la circulation motorisée sur les chemins de halage le long du domaine public sauf pour les véhicules de service et les ayants droits. Le pêcheur n’étant pas un ayant droit, il lui est interdit de circuler en véhicule le long des canaux du département.
Chaque pêcheur doit être en possession de sa carte de pêche lorsqu’il est en action de pêche et doit avoir acquitté une Cotisation Pêche et Milieu Aquatique (CPMA).
Lors d’un contrôle par un agent assermenté, chaque pêcheur est tenu de présenter sa carte de pêche.
La pêche sans carte de pêche et sans avoir acquitté de CPMA est réprimée par l’article R 436-3 alinéa 1 du Code de l’Environnement et représente une contravention de 3ème classe (jusqu’à 450 euros d’amende).
Un défaut de port de carte en action de pêche est réprimé par l’article R436-3 alinéa 2 du Code de l’Environnement et représente une contravention de 1ère classe (jusqu’à 38 euros d’amende).

Un certain nombre de règlements essaient aujourd’hui de préserver les populations piscicoles (fermetures spécifiques, tailles réglementaires de capture, limitations du nombre de prises…). Toutefois, il est toujours préférable de remettre soigneusement un poisson à l’eau après sa capture que de le tuer !
Le nombre maximum de prises autorisées n’est pas forcément un objectif à atteindre ! La pêche, c’est avant tout le plaisir de leurrer un poisson… Ce n’est pas une compétition pour rentabiliser son permis de pêche…


Afin d’éviter au maximum de blesser le poisson, il est recommandé de pêcher avec des hameçons sans ardillons et de toujours se mouiller les mains avant de le saisir (pour éviter de lui enlever son mucus, barrière protectrice contre les agents pathogènes). Lorsque l’hameçon est engamé, il faut couper le fil et ne surtout pas essayer de le récupérer…


Ne jouez pas aux apprentis sorciers : pour des raisons pathologiques et génétiques, ne transférez pas le résultat de votre pêche d’un cours d’eau à l’autre (poissons et écrevisses). Est puni d'une amende de 9 000 euros le fait d'introduire dans les eaux soumis à la réglementation de la pêche, pour rempoissonner ou aleviner, des poissons qui ne proviennent pas d'établissements de pisciculture ou d'aquaculture agréés (Article L 432-12 du code de l’Environnement).

Les feux et le camping sauvage sont interdits, de même que l’abattage de branches ou d’arbres au bord des cours d’eau et plans d’eau.
Nous vous invitons à utiliser des réchauds ou barbecues sur pied et à gaz, type « camping gaz » qui sont peu encombrants, pratiques à utiliser et qui ne laissent pas de déchets.

Si le fait d’adhérer à une Association donne des droits, il confère, en contrepartie, des devoirs.
Il serait souhaitable que vous fassiez part de vos remarques, critiques, suggestions et que vous assistiez aux Assemblées Générales.
La participation, une ou plusieurs journées par an, aux activités des responsables bénévoles qui se dévouent pour l’entretien, le nettoyage, l’alevinage et la gestion de nos cours d’eau et plans d’eau est également vivement recommandée.

Faîtes attention aux lignes électriques avec les cannes en carbone qui sont conductrices !

En cas de constatation d’une pollution, il faut immédiatement contacter l'Office National de l'Eau et des Milieux Aquatiques (ONEMA) ou la Fédération Départementale des Associations Agréées pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique (FDAAPPMA).
Toutefois, si pour une raison indépendante de notre volonté aucun contact n’a pu être établi, téléphonez à la Brigade de gendarmerie la plus proche.
Indiquez le lieu précis, la nature supposée de la pollution, son étendue, sa provenance, et signalez s’il y a des poissons morts ou en difficultés.



Contact ONEMA : 03 84 23 41 16 / 06 72 72 51 35

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum