U.N.C.L
veuillez changer vos mots de passe
régulièrement pour votre sécurité
ainsi que pour la sécurité de ce forum
Le blog de la CATAC
 
Le Blog de la CATAC
 
Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de U.N.C.L sur votre site de social bookmarking

Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Galerie



AAPPMA du Finistère (29) : Le Finistère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

AAPPMA du Finistère (29) : Le Finistère

Message  Invité le Lun 16 Jan - 8:21

Avec plus de 6 500 km de cours d’eau classés en première catégorie piscicole, la vocation salmonicole du département est clairement affirmée. Ainsi, la traque de la truite fario sauvage conduit le pêcheur de Trégor en Pays Bigouden, de Cornouaille en Léon, dans des paysages sans cesse renouvelés. Il découvrira des rivières et ruisseaux entretenus et en gestion patrimoniale, lui garantissant du poisson sauvage dont la vivacité et la combativité ne manqueront pas de le séduire.D’amont en aval, les cours d’eau prennent de l’ampleur et accueillent, pour une vingtaine d’entre eux, un hôte exceptionnel, remarquable poisson de sport : Eog, le saumon atlantique. Cette spécificité fait du Finistère une terre de prédilection pour la pêche de ce poisson. Alors, venez tenter votre chance.
Des plans d’eau et certains cours d’eau aux eaux plus calmes abritent de bonnes populations de poissons blancs et de carnassiers.

Le vagabondage halieutique est la règle pour découvrir la richesse du département. Le pêcheur mène sa barque au gré de ses envies, et si un jour, sa quête de pêche le conduit au cœur des Monts d’Arrée, qu’il sache que sous les roches déchiquetées de Roc’h Trévézel, maraudent les grands brochets de plus du mètre du Lac St Michel, 450 hectares classés en Grand Lac Intérieur.

Fort de ce patrimoine piscicole remarquable, le département du Finistère est une vraie destination pêche !

Plus qu’une école de « patience », image généralement véhiculée, les pêches modernes et variées d’aujourd’hui sont surtout une école de « persévérance » et une véritable activité de « découverte ». En effet être pêcheur aujourd’hui, c’est savoir adapter sa technique, et elles sont nombreuses, à la diversité des parcours de pêche, aux caprices des poissons, aux conditions météorologiques, etc…Le Finistère a cette chance, par rapport à d’autres départements, d’offrir une diversité d’espèces et de parcours à pratiquer sans modération, d’une saison à l’autre, tout au long de l’année.

La pêche, aujourd’hui, c’est aussi et surtout s’offrir des émotions, du plaisir dont l’ultime est certainement celui de choisir de relâcher un joli poisson après sa capture. Suite aux émotions du combat, une photo, et vite il retrouve son milieu de vie. Un espoir, le rencontrer une nouvelle fois, encore plus grand, encore plus beau… « Prendre du plaisir », voilà la réalité et l’objectif de la pêche d’aujourd’hui en Finistère.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum