U.N.C.L
veuillez changer vos mots de passe
régulièrement pour votre sécurité
ainsi que pour la sécurité de ce forum
Le blog de la CATAC
 
Le Blog de la CATAC
 
Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de U.N.C.L sur votre site de social bookmarking

Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Galerie



AAPPMA de l'Indre et Loire (37) : La pêche à la truite en Indre et Loire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

AAPPMA de l'Indre et Loire (37) : La pêche à la truite en Indre et Loire

Message  Invité le Mer 18 Jan - 6:47

Si l’Indre et Loire est un département de plaine, bon nombre de cours d’eau abritent des populations sauvages de truites fario.
La Fédération de Pêche et les AAPPMA proposent des parcours de pêche à la truite sur bon nombre de cours d’eau et plans d’eau.
Ainsi des déversements de truites sont réalisés principalement de février à avril pour répondre à la demande des pêcheurs sur des parcours gérés par des AAPPMA.
L’offre de pêche s’organise tout d’abord autour des cours d’eau de première catégorie piscicole.
Ce sont les affluents du Loir (Long, Escotais, Fare, Maulne et Dême), le bassin de l’Aigronne dans le sud du département et le bassin de la Brenne en amont de Château Renault (Rondy compris).
Même si sur ces bassins, la truite fario se reproduit ; pour répondre à la demande des pêcheurs, des déversements de truites fario principalement sont effectués.
Les cours d’eau de seconde catégorie ne sont pas en reste, puisque bon nombre d’entre eux abritent naturellement des truites fario (Brenne aval, Esves, Jolivet) et/ou font l’objet de déversements (Brignon, Remberge, Battreau, Veude, Basché).
Pour ce qui est des plans d’eau, votre Fédération met à votre disposition 3 plans d’eau avec des déversements de truites (La Ferrière et les Hermites) et le plan d’eau de Château la Vallière.
D’autres plans d’eau gérés par des AAPPMA vous permettent également de pêcher la truite.

La Brenne amont
Ce cours d’eau de première catégorie piscicole dans sa partie amont jusqu’à la confluence avec la Glaise a une longueur totale de 54 km dont 34 dans le département.
D’une largeur moyenne de 3 à 5 mètres dans sa partie amont, cette rivière façonne des écoulements variés en amont de Neuville.
En aval de la confluence Brenne/Glaise, la Brenne et ses affluents sont en deuxième catégorie.
Le peuplement piscicole de la Brenne est dominé dans la partie amont, de truites fario et surtout de ses espèces accompagnatrices (chabots, loches franches et vairons).
Dans la partie aval le peuplement est très diversifié (plus d’une vingtaine d’espèces) avec une dominance de poissons d’eaux vives (barbeaux fluviatiles, chevesnes, goujons, hotus…) et de cyprinidés d’eaux calmes (brèmes, ablettes, gardons..).
La truite fario et ses espèces accompagnatrices (loches franches, vairons, chabots) sont également bien représentées.
Des observations régulières de reproduction de truites fario sont observées chaque année sur le cours principal et bon nombre d’affluents (Gault, Rondy, Quintaine).
Le bassin de la Brenne est un des bassins qui présente le plus de potentialités pour la truite fario.
Des déversements de truites sont effectués par l’AAPPMA du Lancer Club.
Ce cours d’eau fait l’objet de travaux d’entretien et de restauration depuis 2004 pour ce qui concerne les rives et le fond du lit (amélioration des habitats aquatiques).
Les résultats biologiques sont encourageants avec une augmentation significative de truitelles sur les secteurs aménagés.
Cette dynamique de travaux et d’intérêt pour le bassin de la Brenne a incité l’AAPPMA du Lancer Club à mettre en place un parcours « No kill ».

La Pêche à la truite sur les rivières de 1ère catégorie
La Fare
Ce cours d’eau de première catégorie piscicole du domaine privé a une longueur totale de 37 km, dont 24 s’écoulent dans notre département.
D’une largeur moyenne de 3 à 5 mètres, cette rivière est influencée par la présence du plan d’eau de Château la Vallière. Elle est globalement caractérisée par des zones de plats lents à plats courants et un substrat relativement fin (sable à gravier).
Pour ce qui est de son principal affluent, l’Ardillère, son potentiel écologique est plus marqué. En témoignent des reproductions régulières de truites fario.
Le peuplement piscicole de la Fare est constitué majoritairement d’espèces d’eaux calmes (carpes, gardons, rotengles et tanches). Les poissons d’eaux vives (chevesnes et goujons) ainsi que les perches soleils et communes constituent l’essentiel du reste du peuplement.
Des déversements de truites sont effectués uniquement sur la Fare par l’AAPPMA de Château la Vallière.
La Maulne
Ce cours d’eau de première catégorie piscicole du domaine privé a une longueur totale de 22 km, dont 14 s’écoulent dans notre département.
D’une largeur moyenne de 2 à 5 mètres, il est perturbé par la présence d’anciens moulins. Cette rivière est globalement caractérisée par des zones de plats lents à plats courants et un substrat relativement fin (sable à gravier).
Le peuplement piscicole de la Maulne est composé de cyprinidés d’eaux vives et plus particulièrement de chevesnes, goujons et vandoises.
Les petites espèces d’accompagnement de la truite (chabots, loches franches et vairons) ainsi que les gardons complètent ce peuplement piscicole.
Des déversements de truites sont effectués par l’ AAPPMA de Marcilly/Maulne. Les accès à la rivière sont localisés principalement au niveau des ponts.

L’ Escotais
Ce cours d’eau de première catégorie piscicole du domaine privé a une longueur totale de 24 km, dont 20 s’écoulent dans notre département.
D’une largeur moyenne de 2 à 7 mètres, il est très influencé par la présence de moulins ce qui a tendance à uniformiser les écoulements. On note cependant des secteurs propices à la reproduction de la truite fario où des frayères sont observées régulièrement.
Son principal affluent (le ruisseau de la Duire), géré par l’AAPPMA de St Christophe sur le Nais possède des zones favorables pour la truite fario. Ce ruisseau destiné à la reproduction et au grossissement de juvéniles est classé dans sa totalité en réserve de pêche.
Le peuplement piscicole de l’Escotais est composé de truites fario et de ses espèces d’accompagnement (chabots, loches franches et vairons) ainsi que de cyprinidés d’eaux vives dominés par les chevesnes et goujons.
Par ailleurs, la présence de cyprinidés d’eaux calmes (gardons essentiellement) ainsi que de carnassiers (brochets, perches et anguilles) n’est pas négligeable.
Des déversements de truites fario sont effectués par l’ AAPPMA de St Christophe. Les accès à la rivière sont localisés principalement au niveau des ponts.

La Dême
Ce cours d’eau de première catégorie piscicole du domaine privé a une longueur totale de 27 km, dont 17 s’écoulent dans notre département.
D’une largeur moyenne de 4 mètres, cette rivière alterne des écoulements variés (plats, profonds et radiers). Il s’agit d’un des cours d’eau qui présentent de très bonnes potentialités écologiques notamment pour la truite fario.
De nombreuses frayères sont d’ailleurs observées chaque année sur la Dême et ses affluents (plus particulièrement la Desmée et la Rorthe).
Le peuplement piscicole de la Dême est composé de truites fario (dans de bonnes proportions) et de ses espèces d’accompagnements (chabots, loches franches et vairons). Les cyprinidés d’eaux vives sont également représentés avec les chevesnes et goujons.
Le peuplement des affluents est du même type.

Le Long
Ce cours d’eau de première catégorie piscicole du domaine privé a une longueur totale de 21 km, dont 17 s’écoulent dans notre département.
D’une largeur moyenne de 3 à 6 mètres, il est très influencé par la présence de moulins ce qui a tendance à uniformiser les écoulements. Sur la partie médiane où les ouvrages sont le plus souvent vétustes, la rivière est plus dynamique ce qui favorise le développement de truites et d’espèces d’eaux vives. Des frayères de truites fario assez dispersées sont observées régulièrement sur le Long.
Le peuplement piscicole du Long est composé de truites fario et de ses espèces d’accompagnement (chabots, loches franches et vairons).
Les cyprinidés d’eaux vives sont bien représentés avec les chevesnes, goujons, spirlins et vandoises.

Par ailleurs, la présence de cyprinidés d’eaux calmes (brèmes, gardons, grémilles et tanches) ainsi que de carnassiers (perches communes et anguilles) n’est pas négligeable, surtout dans la zone aval du Long.
Des déversements de truites fario sont effectués par les AAPPMA de Neuvy le Roi et Villebourg. Les accès à la rivière sont localisés principalement au niveau des ponts.

L’Aigronne
Ce cours d’eau de première catégorie piscicole du domaine privé a une longueur totale de 29 km, dont 20 s’écoulent dans notre département.
D’une largeur moyenne de 5 m, il alterne des zones rapides et lentes, ces dernières restent majoritaires.
Certains affluents comme le Rémillon présentent des caractéristiques morphologiques intéressantes qui sont favorables notamment à la truite fario qui s’y reproduit.
Le peuplement piscicole de l’Aigronne est dominé en nombre par les espèces accompagnatrices de la truite fario (chabots, loches franches et vairons) alors qu’en biomasse, ce sont les poissons d’eaux vives (chevesnes et goujons) qui sont majoritaires. Pour ce qui est des poissons d’eaux calmes, les gardons sont biens représentés.
Le peuplement piscicole du Rémillon est composé plus particulièrement de truites fario et de ses espèces accompagnatrices.
Des déversements de truites sont effectués par les AAPPMA du Grand et du Petit Pressigny. Les accès à la rivière sont localisés principalement au niveau des ponts.

Tous les cours d’eau qui sont présentés ci-dessous font l’objet de déversements de truites.
La réglementation concernant la pêche de la truite sur ces cours d’eau est très variable (réciprocité départementale, cartes spécifiques de l’AAPPMA ; il convient donc de se rapprocher auprès de l’AAPPMA avant de se rendre sur ces parcours.


La pêche à la truite sur les rivières de 2ème catégorie

La Remberge
La Remberge est une petite rivière (10 km de long) située à quelques kilomètres au nord d’Amboise. Elle serpente dans une vallée encaissée et ombragée avant de s’ouvrir sur des prairies et cultures en arrivant dans la plaine de la Cisse.
Sa largeur moyenne est de 3 mètres en amont et de 6 mètres en aval.
Des reproductions naturelles de truites fario sont observées régulièrement sur ce ruisseau.
Actuellement les droits de pêche se situent en aval du bourg de Pocé/Cisse, sur un linéaire de près d’1 km.
Cette rivière va très prochainement faire l’objet de travaux d’entretien de la végétation des rives et des aménagements piscicoles pour augmenter les habitats aquatiques.

AAPPMA d’Amboise
Président : Mr CORMIER Patrick

Le Battreau
Le Battreau ou ruisseau de Montison se situe au sud des bourgs de Monts et Artannes.
Cet affluent de l’Indre dont la largeur n’excède pas 4-5 mètres présente ponctuellement des habitats favorables pour assurer le maintien de truites adultes.
L’AAPPMA de Monts dispose d’un droit de pêche d'environ 3 km entre le lieu dit « les Briants » et la confluence avec l’Indre.

AAPPMA de Monts
Président : Mr MAILLOU Jacky

Le Jolivet
Ce petit ruisseau qui conflue dans l’Indre au sud d’Azay le Rideau traverse le village de la vannerie de Vilaine les Rochers.
D’une largeur moyenne de 2 à 4 mètres, ce ruisseau possède des habitats variés (radiers-fosses) favorables au développement de truites.

L’AAPPMA offre un parcours de pêche de pêche conséquent (environ 3 km), du lieu dit « les Boiteaux » jusqu’au pont du château « le petit Boulay ».

AAPPMA de Saché
Président : Mr De Smet Jean Jacques

La Veude aval, le Basché et le Négron
Le bassin de la Veude et du Négron s’écoulent respectivement au sud est et Ouest de Chinon.
Ce sont tous les deux des affluents, rive gauche de la Vienne.
La basse vallée de la Veude dont les largeurs varient de 3 à 5 mètres alterne les zones de courants et les zones lentes, liées à la présence de moulins plus particulièrement.
25 des 40 km de ce cours d’eau s’écoulent en Indre et Loire.
Les fonds sont relativement sableux.
Les déversements de truites sont effectués plus particulièrement sur les zones courantes entre le moulin Achard et le moulin de Beauvais.
ze]
Le Basché est un affluent de la Veude qui se situe sur la commune d’Assay.
Ses eaux fraîches ont incité l’AAPPMA a valoriser un parcours de pêche à la truite sur ce ruisseau.
La presque totalité du linéaire de cours d’eau est ouverte à la pêche souvent sur une seule rive.

Le Négron a un écoulement en Indre et Loire sur 7 km alors que le ruisseau a une longueur totale de 22 km.
D’une largeur de 3 à 5 mètres, le Négron s’écoule sur un substrat sableux au milieu des peupleraies et prairies humides.
Les déversements de truites sont effectués entre les étangs de Marçay et le moulin de Clergeau (zone amont du Négron).

AAPPMA de CHINON
Président : Mr MOIRIN Grégory


La Veude amont et la Bourouze
La Veude amont présente les mêmes caractéristiques que la Veude amont avec toutefois un lit moins large (2/4 m).
Il est à signaler que des travaux d’entretien des rives et d’amélioration des conditions d’habitats du lit sont en cours sur ce bassin.
Les déversements de truites sont effectués entre la limite départementale avec la Vienne et le moulin de Clergeau (zone amont du Négron).

La Bourouze
Ce petit ruisseau de 2 à 4 mètres de largeur s’écoule sur des fonds argilo-sableux.
Les déversements s’effectuent du moulin de Tirot (Chezelles) au moulin de Theneuil.

AAPPMA de l’ILE BOUCHARD
[size=12]Président : Mr MARCHE Daniel


]Les déversements sur le Négron, le Basché et la Bourouze sont quelquefois annulés en raison de conditions hydrauliques défavorables. Se renseigner auprès des AAPPMA concernées

La pêche à la truite sur les plans d’eau

Les plans gérés par la Fédération de Pêche

Plan d’eau de la Ferrière et des Hermites:
[size=12]Plans d’eau situés à 35 km au Nord de Tours, sur les communes de la Ferrière et des Hermites. Ils sont classés en première catégorie piscicole et font l’objet de déversements de truites en début de saison.

Plan d’eau de Château la Vallière
Plan d’eau situé sur la commune de Château la Vallière à 35 km au Nord Ouest de Tours

Les plans d’eau gérés par des AAPPMA

Tous les plans d’eau qui sont présentés ci-dessous font l’objet de déversements de truites.
La réglementation concernant la pêche de la truite sur ces plans d’eau est très variable (réciprocité départementale, cartes spécifiques de l’AAPPMA ; il convient donc de se rapprocher auprès de l’AAPPMA avant de se rendre sur ces sites.


Plan d’eau de la Membrolle
Plan d’eau situé sur la commune de la Membrolle, à quelques km au Nord de Tours, au bord de la N138.
AAPPMA de la Gaule Tourangelle
Président : Mr CAILLE Albert

Plan d’eau de Neuvy le Roi
Plan d’eau communal situé sur la commune de Neuvy le Roi, à 25 km au Nord de Tours.

AAPPMA de Neuvy le Roi
Président : Mr GEORGET Michel

Plan d’eau des Grands Chênes à Reugny
Plan d’eau situé à la sortie de Reugny en direction de Neuillé le Lierre (20 km au Nord Est de Tours)
AAPPMA du Lancer Club
Président : Mr MARQUET Jacky

Plan d’eau de Reugny et de Pocé
Le plan d’eau de Reugny est situé à quelques centaines de mètres au sud de la commune, sur la rive gauche de la Brenne.

Le plan d’eau de Pocé est situé au Nord de la commune (situé à 25 km à l’Est de Tours)

AAPPMA d’Amboise
Président : Mr CORMIER Patrick

Plan d’eau des Chétauderies
Plan d’eau situé sur la commune de Ligueil (40 km au sud de Tours), à 2/3 km à l’Est du bourg, en bordure de l’Esves.

AAPPMA d’Esves le Moutier
Président : Mr ALZA Serge

Lac Mousseau
Situé sur la commune d’Avoine (à 10 km au Nord Ouest de Chinon)

AAPPMA de Chinon
Président : Mr MOIRIN Grégory

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum