U.N.C.L
veuillez changer vos mots de passe
régulièrement pour votre sécurité
ainsi que pour la sécurité de ce forum
Le blog de la CATAC
 
Le Blog de la CATAC
 
Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de U.N.C.L sur votre site de social bookmarking

Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Galerie



AAPPMA du Loiret (45) : Le Danger des plantes invasives

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

AAPPMA du Loiret (45) : Le Danger des plantes invasives

Message  Invité le Mer 18 Jan - 7:16

Qui sont elles? invasives ou envahissantes?

On doit distinguer deux catégories complètement différentes:
Les Espèces invasives , ce sont des espèces exotiques qui se retrouvent dans un milieu où elle n'a pas encore de prédateur et qui proliférent de façon importante.
Exemple : Les jussies. les renouées du Japon, l'Ambroisie

Espèces envahissantes sont des espèces présentes depuis longtemps ou non dans la région mais qui pour des raisons souvent difficiles à déterminer voient leurs effectifs augmenter de façon importante.
Exemple : les orties.

Les zones humides et les cours d’eau en particulier sont des milieux propices au développement et à la dissémination d’espèces invasives et cela pour deux raisons principales.

Les rivières sont des couloirs écologiques. La circulation d’espèces animales et végétales se fait donc très facilement dans le sens longitudinale (d’amont en aval et de l’aval vers l’amont). Par exemple, un fragment de jussie arraché lors de travaux à l’amont d’un cours d’eau peut se retrouver grâce au courant plusieurs kilomètres en aval au bout d’un faible laps de temps. Ce fragment peut alors donner naissance à un nouveau pied de jussie dès qu’il retrouve des conditions favorables.

Ensuite, les bords des cours d’eau, modifié en permanence (entretien, crue), sont des milieux fortement perturbés favorable à l’installation d’espèces invasives


La JUSSIE




La jussie ou ludwigia est une plante vivace aquatique originaire d'Amérique du Sud ou du Sud des États-Unis ; vendue dans nos régions à l'origine pour la décoration des aquariums ou des bassins, elle est devenue une redoutable envahisseuse des milieux naturels humides et aquatiques calmes.
Elle appartient à la famille des oenothéracées ou onagracées.

Elle produit de longues tiges lisses , se développant horizontalement dans l'eau, sur l'eau ou la boue. Des racines blanches et spongieuses se développent sur les tiges imergées.
Les feuilles semi-persistantes supérieures, aiguës ou elliptiques et disposées de façon alterne sont rattachées à la tige par un court pétiole.

La floraison débute en été et se poursuit longtemps ; elle a un effet remarquable par la taille relativement grande des fleurs qui peuvent dépasser 5 cm de diamètre et par leur couleur d'un jaune très lumineux.

La Jussie s'accommode de tout et ne craint pas le gel ses racines profondes en sont protègées, tant et si bien qu'elle forme des herbiers très denses voire inextricables qui éliminent les autres plantes, notamment la myriophylle servant d'abri à la micro-faune, aliment de base des poissons.
L'écoulement de l'eau s'en trouve ralenti et les sédiments ou matières organiques transportés par l'eau sont ainsi piégés et viennent combler les fonds.
Des activités humaines, la navigation, l'irrigation, la pêche, en sont de ce fait fortement perturbées.
Lorsque cette grosse masse de végétation se décompose, à cause du froid par exemple, il se crée un déficit en oxygène nuisible aux habitants des lieux.
Le pouvoir invasif redoutable de la jussie est dû surtout à la très grande difficulté, voire l'impossibilité de s'en débarrasser et cela pour plusieurs raisons :
- ses racines peuvent s'enfoncer jusqu'à 3 m dans le sol
- bien que le gel détruise ses parties aériennes ou semi-immergées, il suffit d'une partie de rhizome protégé par de la boue, sur les berges par exemple, pour que la plante survive.
- la plante se multiplie facilement par bouturage naturel à partir d'un fragment de tige qui régénère une plante entière
- la germination des graines, possible en laboratoire, doit constituer un autre moyen de multiplication
- Les animaux herbivores dédaignent cette plante qui ne fait pas partie de leur menu habituel
- les essais de désherbage chimique ne sont pas concluants.

Il existe en fait chez nous, 2 espèces voisines de jussie invasive : la ludwigia grandiflora ou ludwigia urugayensis et la ludwigia peploides ou jussiaea repens, elles ont des caractéristiques et propriétés semblables.

En conclusion, il est recommandé de ne pas utiliser la jussie comme plante ornementale en raison des risques de prolifération et de propagation incontrôlables.

Il existe d'autres espèces de ludwigia dont chez nous, la ludwigia palustris ou ludwigia des marais qui est une petite plante vivace basse ; ses tiges et ses feuilles sont teintées de rouge et elle produit de minuscules fleurs verdâtres sans pétales (aucun risque invasif avec elle).





La Lutte

Comment lutter contre la Jussie ?


Pour plus d'information voir :
http://pagesperso-orange.fr/bassin-du-beuvron/elements/Plaquette Jussies.pd…


Il n’y a aucune solution miracle, la seule chose dans un premier temps est de ne plus utiliser la Jussie comme plante ornementale. Si toutefois vous êtes témoins de la naissance d’un herbier de Jussie (les fleurs jaunes apparaissent au mois de Juillet jusqu’à l’automne) près de chez vous, signalez le au plus vite à une association de protection de la nature locale.
Si, actuellement la lutte semble désespérée,il faut se dire qu'à force de surveillance et de vigilance on trouvera peut être un jour le moyen de s'en débarrasser.
Pour le moment mis à part l'arrachage long , fastidieux et pas efficace sur le long terme, en arrachant on limite un peu la prolifération, à condition toutefois de bien faire attention à ne pas propager davantage en arrachant.C'est un travail de titan!


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum