U.N.C.L
veuillez changer vos mots de passe
régulièrement pour votre sécurité
ainsi que pour la sécurité de ce forum
Le blog de la CATAC
 
Le Blog de la CATAC
 
Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de U.N.C.L sur votre site de social bookmarking

Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Galerie



AAPPMA de la Manche (50) : La Vire et la Douve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

AAPPMA de la Manche (50) : La Vire et la Douve

Message  Invité le Mer 18 Jan - 10:20


La Vire



La Vire est un fleuve côtier de Normandie, long de 128 km il prend sa source dans le département de la Manche, à Chaulieu (305 m), puis traverse le Calvados, pour repasser par la Manche pour finir son chemin dans le Calvados et se jeter dans la Baie des Veys.
la Vire passe successivement les villes de Vire, Saint-Lô et Isigny-sur-Mer, à son embouchure dans la Manche, l'ensablement de la baie de Veys est du à ses alluvions.
L'essentiel du milieu est constitué de 22000ha de Marais, comportant quatre grands cours d'eau: La Douve, la Taute, la Vire et l'Aure. les aménagements qui ont été effectués au siècle dernier pour bloquer la pénétration des eaux de mer ont eu pour conséquence d'inonder les prairies, environ 14 000 ha. Suite à un travail de groupe important ( échanges, concertation etc..), il a été décidé de créer le parc Naturel du Cotentin et de Bessin.

La Vire passe dans deux départements, on distingue deux secteurs celui du Calvados ( supérieur ) et celui de la Manche (inférieur)La Vire offre de très beaux parcours en amont et en aval de la Vire, où se succèdent radiers, lisses et fosses. Large de 6 à 8 m, de Maisoncelles-la-jourdan à la ville de Vire dans le Calvados, elle peut atteindre 12 à 18m sur les limites aval vers Sainte-Marie-Laumont.

Classée en 1ere catégorie sur ces secteurs, jusqu'au pont de Campeaux, la vire est plus un secteur pour la pêche des salmonidés que pour la carpe, mais il arrive parfois de tomber nez à nez avec elle, dans des fosses ou des endroits plus tranquilles.

D'une largeur de 10 à 30 m selon les secteurs pour une profondeur de 0.50 à 5 m, la Vire est d'accès facile tout au long de son cours d'eau dans le département de la Manche.


Pour pêcher sur la vire

Monsieur Richard JACQUELINE
143, rue des Frênes
SAINT LO
Tél. : 02 33 57 00 99
Site web : aappma-saint-lo.com


La Douve





De son ancien nom l'Ouve devenu au fil du temps la Douve (la Rivière d'Ouve devenue rivière Douve), est un petit cours de 79 km de long, qui se jette dans la manche dans la baie de Veys après avoir traversé l' immense zone de marais que constitue la Parc régional du Cotentin et du Bessin
Ce parc d'une superficie : 32 500 ha se situe à cheval sur les départements de la Manche et du Calvados

Le site présente une mosaïque de prairies humides inondables et de vallées qui convergent vers la mer. Chaque hiver, les marais « blanchissent ». Cette inondation plus ou moins importante selon les années dure de 1 à 6 mois. C’est la plus grande réserve de tourbe française. Cette vaste superficie est un havre de tranquillité pour les oiseaux lors des périodes de reproduction (cigognes, busards, courlis, butors...) mais aussi en hiver où plus de 20 000 oiseaux d’eau séjournent en baie des Veys. La complémentarité entre marais et baie et la présence de tourbe donnent toute sa valeur écologique au site. .

Depuis Tollevast, la Douve serpente les collines du Cotentin par Sottevast, l'Étang-Bertrand et Magneville, pour border ensuite Néhou et traverser Saint-Sauveur-le-Vicomte. Un fois dans le pays de Bauptois, elle en parcours le marais jusqu'à la mer de la Manche en se dirigeant vers l'est et en affleurant les murs de Carentan.


C'est un fleuve navigable, notamment par les gabarres à fond plat qui permet entre autre de visiter les marais, et d'y découvrir des paysages surprenants où vaches et chevaux côtoient de nombreux oiseaux sauvages, de passage ou résidents des marais du Cotentin.

Les berges, relativement hautes par endroit, notamment sur la partie amont du parcours, restent très dégagées et favorisent l’immersion du pêcheur dans un décor qui n’est pas sans rappeler la Hollande



La Douve sort de son lit chaque hiver lorsque les inondations du marais font d'elle une petite mer intérieure éphémère, ses affluents sont le Merderet petite rivière navigable sur 29km ,la Madeleine, et la Taute[b], elle aussi navigable sur une quinzaine de km, [b]la Taute est reliée à la Vire par un canal.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum