U.N.C.L
veuillez changer vos mots de passe
régulièrement pour votre sécurité
ainsi que pour la sécurité de ce forum
Le blog de la CATAC
 
Le Blog de la CATAC
 
Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de U.N.C.L sur votre site de social bookmarking

Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Galerie



Garderie et missions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Garderie et missions

Message  Invité le Mar 7 Fév - 10:21

L’une des missions principales de la Fédération de pêche : la protection et la surveillance du domaine piscicole. Cette mission est assurée par les gardes départementaux et nationaux, assermentés au titre de la police de la pêche.

Les gardes- pêche assermentés

Ces deniers sont au regard de la loi des citoyens chargés d’une mission de police judiciaire. A ce titre, ils sont chargés par le préfet, de l’application de la loi pêche. Ils sont amenés à contrôler les bonnes pratiques de pêche amateur et peuvent dresser des procès verbaux.

Les agents de développement de la Fédération

Ils assurent la police de la pêche dans le département.

On entend par Police de la pêche, différentes actions :
- participer à la répression du braconnage
- procéder au contrôle des cartes de pêche sur les rivières et plans d’eau du département


Ces agents, travaillent de jour comme de nuit, week-end et jour fériés. Ils sont régulièrement amenés à faire face à des bandes organisées de braconnage, notamment sur la civelle.

Ces agents sont référents sur le département en matière de droit de pêche. Ils sont sollicités par les différents services des collectivités pour répondre à leurs interrogations quant à la règlementation en vigueur.

En plus des missions de contrôle, ils assurent une veille juridique et le suivi des procès verbaux dressés sur le département pour ce qui concerne la police de la pêche. Chaque PV donne lieu une fois traité à une amende au contrevenant, ou à une convocation devant le tribunal.

La taille du département (plusieurs milliers de km de cours d’eau et plus de 100 plans d’eau) implique que les gardes ne sont pas toujours vus par les pêcheurs. Pourtant, ils dressent en moyenne 80 PV par an, pour des infractions commises de jour comme de nuit.

Les gardes pêche d’AAPPMA

Les agents de développements de la Fédération, sont assistés, pour la police dite « de l’hameçon », par 50 gardes pêche particuliers bénévoles des AAPPMA (Association Agréée de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique).

Bénévoles, mais assermentés par le préfet pour pouvoir dresser des procès verbaux, ils veillent sur les lots de leur association.


Ces gardes ont reçu une formation dispensée par la fédération de pêche. Ils sont par ailleurs dotés d’un uniforme spécifique permettant de les identifier.

Comme les agents de développement de la Fédération, les gardes d’AAPPMA sont parfois confrontés à des situations de braconnage. Leur travail est suivi par la Fédération de pêche, qui les assiste dans les différentes démarches.

Les agents technique du corps de l’environnement de l’état


Autrefois, les agents du Conseil Supérieur de la Pêche, établissement public, étaient détachés au sein des Fédération. En 2008, cet établissement a été dissous pour donner naissance à l’Office National de L’Eau et des Milieux Aquatiques

Les anciens agents du CSP, qui contrôlaient la pêche, sont devenus « agents de l’ONEMA ». Leurs missions se sont élargies pour assurer la police de l’Environnement, aux côtés des agents de l’ONCFS et des Parcs Nationaux. Ils continuent néanmoins de contrôler la pêche en plus des missions nouvelles qui leur ont été confiées.

Tous ces corps travaillent dans le même objectif : faire en sorte que le milieu et la règlementation de la pêche soient respectés.
Leurs outils sont règlementaires.

Voir Rubrique Règlementation Pêche.
Ils travaillent également en réseau. Ainsi, sur certaines opérations, notamment contre le braconnage de civelle, les différents agents travaillent ensemble.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum